AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Retrouvailles sur un champ de bataille. - ♕ ♛- Angel - June - Devon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
 
avatar



Invité






MessageSujet: Retrouvailles sur un champ de bataille. - ♕ ♛- Angel - June - Devon   Ven 27 Mai - 18:04

Retrouvailles sur un champ de bataille.
Angel Skypes Ayrton, June L. Salander & Devon C. Ayrton




Un silence comme en plein hiver, un silence et rien d’autre… Les ténèbres s’étendant sur toute l’Angleterre sommairement illuminé par une lune trop pâle ; la nuit le mal règne et les oiseaux se taisent. Pourtant nos pas foulaient le gazon humide de la forêt, nos cœur à demi mort battaient côte à côte dans ce silence inquiétant… Nous revenions de la ville où après une longue observation, j’avais choisi un met parfait : Une étudiante, rousse, la peau délicate… Nous l’avions conduit jusqu’au cimetière sans qu’elle n’eut peur, la peur rendait le sang moins bon ; elle c’est assise sur un tombeau et elle nous a tendu son cou avec patience. J’ai mordu sa peau parfaite dans son cou, elle s’était contentée de fermer les yeux attendant de mourir… Je buvais ce liquide pourpre avec voracité, il n’y avait rien de mieux que ce sang d’humain, je me rassasié goutte par goutte et je cédais ma place à elle… June, un vampire faible et fort à la fois. Forte par sa nature hybride, faible par son coté si humain que j’essayais d’influencer comme je le pouvais, mais c’était toujours dans l’incompréhension qu’elle m’obéissait… Je pensais au final que le fait de se nourrir la répugnait… Plutôt, le fait de tuer… Je lui trouvais les meilleures proies pour la satisfaire du mieux que je pouvais, je mordais pour elle… Je me demandais pourquoi je me donnais tant de mal… Je ne m’expliquais jamais sur ce que je faisais, j’étais assez perturbé en moi-même, même si j’avais l’air et que je me montrais aussi sûr de moi. Difficile d’oublier les horreurs que l’on a vu en ce monde en 600 années… Je regardais cette étudiante s’éteindre doucement comme une bougie que l’on consumé, elle perdait connaissance et June, pleine d’appétits de ne pas avoir mangé depuis longtemps ne lui laissa quasiment aucun goutte de sang… La jeune femme devenait bleue, c’était fini pour elle… Alors je m’asseyais sur la tombe, et je regardais la lune n’entendant plus que le sang couler dans la bouche de June qui semblait avoir perdu tout contrôle de ses ardeurs… J’étais froid envers elle, elle m’aimait et parfois j’en profitais… J’en profitais souvent d’ailleurs… J’influençais son âme et ses actes, et par des nuits de solitudes je venais profiter de cet amour qu’elle me portait pour me glisser paris ses draps… Comment aurai-je pu faire autrement que de profiter de la situation ? Je n’étais pas quelqu’un de bien, j’étais un vampire… On me soupçonnait d’être pris d’amour pour cette femme, je n’étais pas en mesure de répondre, à quoi bon aimer lorsqu’on a été capable de tuer sa propre femme ? Un monstre, et je vivais avec depuis plus de 600 ans. Comment vivre avec ? Très simple, ne jamais, jamais regretter. Assumer sa nature, refuser toute pitié. Avoir les idées claires… Ou presque… Que de souffrances… Mais on est des monstres, on mérite de souffrir pour vivre l’éternité, avoir refusé de rejoindre les anges, et rester cloitré dans cet enfer du monde, ce fus un choix… Enfin, pas pour moi…

Je sentais quelque chose tout à coup, une présence noire, obscure, vraiment malsaine, je restais assis scrutant l’horizon. Depuis six siècles, cette présence me suivait, parfois je l’avais ressenti au plus proche de moi, une ombre, quelque chose dans ce genre, quelque chose qui me faisait du mal et dont je ne pouvais me défendre. Comme si on essayer de me tirer la moitié de mon âme, comme si cette âme je l’avais volé… Et puis plus rien, elle avait encore disparue, j’entendais un bruit étrange, différent du sang qui coule, j’entendais des branches qui craquent avec délicatesse pour ne pas se faire remarquer, je tournais ma tête vers les bosquets quand soudain j’entendais un objet fendre l’air en notre direction, en une fraction de seconde je me retrouvais devant June qui se nourrissait rattrapant au vol un pieux joliment lancé en notre direction.

-On a de la compagnie on dirait bien…

J’avais parlé d’un ton calme, comme si j'annoncer que demain il allait pleuvoir, j’étais comme ça, ennuyais de tout. Je cherchais toujours à fuir l’ennui, et ce que je disais n’étais pas spécialement le bienvenue, pas d’inquiétude alors que nous étions pris au piège, j’avais toujours été ainsi, l’autodérision était un mot créé pour ma personne… La vie n’avait pas la même connotation lorsqu’on est déjà mort une fois… Je sentais mon visage se transformer automatiquement scrutant l’horizon alors que June relâchait sa proie avec lenteur comme sous l’effet d’une drogue. Je nous sentais en danger tout à coup et je n’avais pas tors, comme si ces sorciers avaient prévu que nous viendrions ici. Règle de base avec les sorciers : Éviter de les mordre car ils ont probablement de la veine de Venus dans le sang. Pourquoi étaient-ils là ? Un mouchard ? J’avais la haine contre eux, combien d’amis ont ‘ils tuer ? Qui sont les vrais criminels ? Je n’étais pas pour les traités de paix, la fin, la fin de tous. J’entendais des pas tourner en rond dans les bosquets autour de nous… Pris au piège ? Non, non… Nous allions nous en sortir, je venais de me nourrir de sang humain, j’avais fait un regain de force, je sentais tout à coup quelque chose me traverser l’abdomen ce qui me fit tomber en arrière et j’entendais soudain des cris floue, de victoire que sais-je, je portais mes mains sur le pieux planté dans mon torse pour le retirer en fronçant les sourcils sauvagement, et je balançais l’arme plus loin pour me relever ensuite, alors que je savais qu’ils approchaient de nous… A nouveau cette présence… Je m’efforçais de l’ignorer, il y avait plus urgent : survivre.








Dernière édition par Devon C. Ayrton le Ven 10 Juin - 8:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
 
avatar



Invité






MessageSujet: Re: Retrouvailles sur un champ de bataille. - ♕ ♛- Angel - June - Devon   Ven 27 Mai - 18:30




→ Angel Skypes-Ayrton, Devon C. Ayrton & June L. Salander« Retrouvailles sur un champ de bataille. »



Mon regard survola lentement l’endroit où l’on s’apprêtait à s’arrêter pour s’abreuver d’une jeune femme, choisi par les plus grands soins de Devon. Tournant la tête vers la gauche, j’observai attentivement le profil de ce vampire, dessiné à la perfection, sans prononcer le moindre mot. Cela ne servait à rien de rompre ce silence, qui était tombé entre nous aussi rapidement que la nuit fut tombé sur le pays anglophone. Nous avions pour seul éclairage le clair de lune, qui faisait étinceler nos peaux d’une blancheur incroyable. Mon regard passa de Devon à la rousse, avec son air innocent et inconscient, quoique elle ne se doutait cependant pas de ce qui l’attendait par la suite. Sa peau était très blanche également, sûrement du fait de la couleur de ses cheveux, mais elle n’égalisait pas les nôtres. La lune était notre lumière, et le cimetière était notre décor. Digne d’un film d’horreur, il ne manquait plus que la caméra et le metteur en scène, mais ce qui allait se passer en ce lieu n’avait rien d’irréaliste…
Détournant le regard vers la grande statue des morts placée au milieu du cimetière, de sorte à ce que l’on la voit bien partout où on était, j’entendis l’humaine poussé un léger soupir, signe qui m’indiquait que Devon avait planté ses crocs dans sa chair et commençait à boire son sang. J’écoutais les bruits environnants, le vent dans les arbres, les voitures sur les routes au loin, puis plus près de moi, Devon qui s’abreuvait et quelques craquements, mais je n’y prêtais pas attention. Je pris la place de mon compagnon quelques minutes après, ne lui adressant toujours pas la moindre parole mais lui lançant un regard beaucoup plus expressif.
Je buvais ce sang et me sentais presque renaître. C’était une drôle de sensation à chaque fois, et contrairement à ce que l’on pouvait penser, ce n’était pas très plaisant à mon goût. Mais je n’avais pas le choix et c’était heureusement devenu peu à peu une habitude, presque une routine.

J’ouvris brusquement les yeux en entendant Devon annoncé de la compagnie, et machinalement, je claquais ma langue à mon palais, marque de mon agacement. Je n’aimais pas être perturbé pendant que je mangeais. Je laissais tomber mollement notre proie sur le sol terreux et froid, et n’y prêta plus la moindre attention, celle-ci étant concentré sur les quelques ombres noires qui nous encerclait. Des sorciers… Moins j’en voyais, mieux je me sentais. Nous avaient-ils suivis ou étaient-ils déjà là ? Peu importait la réponse, ils étaient là, et ce n’était sûrement pas pour passer du bon temps et jouer aux cartes avec nous. Je passais ma main sur ma bouche d’un geste vif, enlevant le sang chaud qui coulait lentement du coin de mes lèvres, mais je les retroussais vivement en voyant Devon tombé en arrière. Je ne m’inquiétais cependant pas pour lui, le voyant déjà du coin de l’œil se remettre aussitôt sur pied. Ces sorciers avaient décidés d’attaquer dès la première seconde. Les idiots… Ils se disent chasseurs et tueurs de vampires, mais ne savent-ils donc pas qu’on est à notre plus grande force après s’être nourri de sang humain ? Ce ne devaient être que des simples débutants, mais mieux ne valait pas les sous-estimer.

Je ne me préoccupais pas de Devon et m’avançais vers le sorcier le plus proche de moi, me retrouvant près de lui en moins d’une seconde. Je croisais son regard menaçant qui fut voilé par la suite. Chose que je n’aurais pas dû, mon passé surgissant à nouveau dans ma tête. Je lâchais ce corps sans vie en sentant un morceau de bois bien aiguisé dans mon bras gauche, et j’éliminais avec colère celui qui m’avait attaqué en une simple et connue formule magique. Le fait d’être un hybride représentait un grand avantage que j’étais presque la seule à connaître. Enlevant le pieu de mon bras, je levais les yeux vers Devon, mais ce que je vis m’ébranla. Cette femme… Faites que je me trompe…




Dernière édition par June L. Salander le Lun 6 Juin - 13:30, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
 
avatar



Invité






MessageSujet: Re: Retrouvailles sur un champ de bataille. - ♕ ♛- Angel - June - Devon   Sam 28 Mai - 9:53



June & Devon & Angel

Retrouvailles sur un champ de bataille



« Il est des gens qui n'embrassent que des ombres, ceux-là n'ont que l'ombre du bonheur. »

Le bonheur… Une notion qui au fil des siècles était devenue très abstraite pour Angel. La jeune femme amoureuse et pleine de vie qu’elle avait pu être autrefois lui paraissait bien loin de ce qu’elle était à présent. Ses souvenirs ne cessaient de la hanter, lui rappelant chaque jour ce qu’elle avait perdu en sacrifiant son âme pour sauver l’homme qu’elle aimait. A présent elle se sentait vide de tout sentiment et ce n’est que lorsqu’elle se trouvait à proximité de son mari, que l’illusion lui donnait cet étrange sensation de pouvoir aimer à nouveau l’espace d’un instant… Une sensation qui une fois estompait, lui rappelait qu’elle n’avait plus d’âme et que seuls ses souvenirs lui permettaient de garder une part d’humanité.

« L'âme n'aurait pas d'arc-en-ciel, si les yeux n'avaient pas de larmes. »


Peut-on prétendre exister lorsque l’on est dépourvu d’Âme ? Voilà une question qui ne cessait d’hanter l’esprit d' Angel depuis qu’elle était devenue un Être mi Vampire, mi Sorcière. Sans Andy et Quinn, la jeune femme aurait probablement définitivement plongée dans la Magie Noir, perdant totalement toute part d’Humanité subsistant en elle. Andy et Quinn étaient devenues sa famille, plus précieuses que des amies et elles se disaient tout. Elles avaient aidé Angel à veiller sur Devon durant ces derniers siècles, tout comme des Anges veillant sur leurs protégés. Toujours présentes, veillant en secret, cachées dans la pénombre… Angel n’avait plus d’âme, mais son époux était toujours présent en elle, une partie d’elle-même lui appartiendrait à jamais, il était sa moitié et ensembles ils formaient un tout…

Cachée dans la pénombre, Angel veillait en secret sur son cher et tendre. Depuis que June était entrée dans la vie du jeune homme, elle avait pris quelque peu ses distances car les voir ensembles provoquait en elle un sentiment douloureux. Était-ce de la jalousie ? Angel aurait été incapable de le dire, mais elle enviait cette jeune femme capable d’aimer et de le montrer. Chaque jour elle était aux côtés de Devon, l’endroit où aurait aimé se trouver Angel… Son mari était si près d’elle, mais pourtant tellement inaccessible… Une barrière invisible semblait vouloir la séparer de cet homme qui la raccrochait à la vie sans le vouloir. Camill ignorait tout de son existence, il la croyait morte alors qu’elle vivante et à quelques mètres de lui…

La douce brise du vent vint faire virevolter plusieurs mèches de cheveux d'Angel qui ressemblait à une poupée de porcelaine. Immobile, on aurait pu la prendre pour une statue si son regard ne suivait pas avec attention la scène se déroulant sous ses yeux. En haut d’une tour du cimetière, elle veillait avec attention sur les deux Vampires en train de se nourrir. Depuis que la guerre entre les Sorciers et les Vampires avait commencée, les choses étaient devenues de plus en plus dangereuses et une ère de méfiance constante avait débutée. Angel ne se sentait pas vraiment concernée. Elle était à la fois un Vampire, ayant besoin de sang pour vivre, mais également une Sorcière, pouvant user de la Magie à volonté. Prendre position dans cette guerre ne lui semblait pas faire partie de ses priorités. Elle ne voulait pas se mêler à ses camps se déchirant pour un but puéril. Son seul combat était celui qu’elle menait contre la Magie Noir qui était devenue une sorte de drogue dont il est difficile de se séparer. Une drogue qui peu à peu vous fais plonger et dans laquelle on peut s’y perdre corps et âme. Quoi qu’après tout son âme elle l’avait déjà perdu…

Le regard d'Angel glissa lentement vers June qui à présent s’abreuvait du sang de la jeune femme qui allait voir sa vie s’éteindre ici, dans ce cimetière sombre et lugubre. Une vie tellement insignifiante et qui allait disparaître sans que personne ne s’en préoccupe, et demain tout le monde oublierait que cette jeune femme avait un jour existé…

Immobile depuis de longue minutes, Angel ressenti un étrange sentiment et son regard se détourna brusquement de la scène qu’elle observait pour se porter au loin. Elle pouvait sentir une présence se rapprocher dangereusement… Fermant les yeux elle se concentra un moment et n’eut aucun doute concernant la nature des visiteurs. Les ennuis risquaient d’être au rendez-vous… Aux aguets, Angel observa tout un groupe de Sorciers se diriger vers Devon et June, prêt à attaquer. La jeune femme n’aimait absolument pas la tournure que prenaient les évènements et désirait ne pas avoir à s’en mêler. Devon ne devait pas la voir… Non, il ne fallait pas qu’il la voit comme ça, dans cet état, dépourvue d’âme tel un monstre dépourvue de la moindre humanité…

La jeune femme fut sortie de ses pensées lorsque la première attaque fut lancée. Devon était touché et June ne tarda pas à être également blessée. Les Sorciers étaient en nombre supérieurs et la rage semblait les habiter plus que jamais. Ne pouvant pas se résoudre à rester immobile pendant que Devon et June risquaient leurs vies, Angel se redressa avant de se laisser tomber de la tour ou elle se trouvait. Une fois au sol, elle se dirigea rapidement et discrètement vers le lieu ou le combat faisait rage. Un Sorcier la remarqua, mais il était déjà trop tard. Un bruit sourd provenant de ses vertèbres cervicales, puis le bruit d’un corps qui tombe indiqua qu’il en était fini avec lui. A terre, il était allongé, les yeux ouvert et une expression de stupeur ornant son visage figé à jamais. Après un dernier coup d’œil au corps sans vie de l’homme, Angel leva le regard et croisa le regard de June qui parut pendant un court instant extrêmement surprise.

Ce court instant suffit malheureusement à trois Sorciers pour en profiter et s’attaquer à June, tentant de l’immobiliser à l’aide de pieux en bois. Angel était là, juste en face et pouvait faire le choix de la laisser mourir… Seulement elle prit la décision de faire un tout autre choix et rejoignit en vitesse la jeune femme en mauvaise posture. Son avantage était que personne ne la savait ici et sans attendre un instant elle planta dans ses crocs dans le cou du Sorcier s’apprêtant à planter un pieu dans le cœur de June, l'empêchant ainsi de terminer son geste.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
 
avatar



Invité






MessageSujet: Re: Retrouvailles sur un champ de bataille. - ♕ ♛- Angel - June - Devon   Sam 28 Mai - 14:04

Retrouvailles sur un champ de bataille.
Angel Skypes Ayrton, June L. Salander & Devon C. Ayrton






Je n’avais pas vraiment eu le temps de réalise ce qu’il se passait, l’action, d’adrénaline, toute ses choses qui font que nous agissons dans un état second. Je retirais ce pieux qui me traversais l’abdomen, et ma peau se régénéra, ce n’était pas parce que nous étions immortels que nous ne pouvions ressentir la douleur… La douleur fut immense mais je n’avais pas vraiment le temps de me plaindre, je m’approchais d’un sorcier qui tremblait devant moi, je le trouvais absolument pitoyable… J’entendais des corps tombé plus loin, June faisait du bon travail quand il s’agissait de se défendre, comme si là, tuer ne la dérangeait plus tout à coup. J’attrapais le jeune sorcier devant moi par le cou l’étranglant tout en le soulevant du sol, je le vis essayer de marmonner une formule magique, je lui rompais le cou en serrant violemment mes doigts, une mort sans douleur… Je laissais son corps tomber comme un vulgaire sac, je n’y prêtais plus attention, à vrai dire, il n’était rien pour moi, et il ne l’aurait jamais été, une vermine, rien de plus. Je ne me préoccupé toujours pas de June, je sentais cette présence de plus en plus prés et je me sentais arraché de mon corps, quand soudain un sorcier me sautait dessus, nous tombions tout simplement à la renverse de je le fixais alors qu’il était califourchon sur moi le pieux tendu prés à me le planter mais au lieu de ça il poussa un cri de victoire… Pathétique… Vraiment… En en un quart de seconde alors qu’il allait planter ce bois en ma chair pour me rendre à l’état de poussière, quand le pieux effleura mon torse, je le retournais sans même qu’il ne put s’en rendre compte et il se planta lui-même en plein cœur son arme… Alors dans ses dernières secondes de sa misérable et insignifiante existence je lui disais un sourire bienveillant aux lèvres ce qui eut un don de le paralysé sur place.

-Trop lent… Beaucoup trop lent… Bonne nuit.

J’envoyais balader son corps plus loin sur une pierre tombale et je me relevais rapidement, je regardais autour de moi, le ménagé avait été fait, mais je voyais bien que June n’avait pas massacré tout ce beau monde à elle seule… Elle n’avait aucun cas besoin de mon aide lors des combats m’étais-je toujours dit… J’avais eu tors de toute évidence… Quelqu’un lui avait sauvé la vie, et alors qu’elle se remettait de toute ses émotions, je m’approchais d’elle, et plus je m’approchais d’elle, plus je m’approchais de cette présence, alors quand j’arrivais à quelque centimètre de la belle sorcière que j’avais transformé, je sentais mon âme hurler de douleur. Je regardais la peau du visage de June se régénéré, et je lui adressais un sourire même si je souffrais, je portais une main sur sa joue puis alors que j’allais probablement me laisser tenter à l’embrasser, je tournais la tête vers le sol et là je l’apercevais…

Elle était là, étendue au sol, du sang sur le visage… Du sang qui empestait la veine de Venus, a sa droite un sorcier qui le cou en sang, encore vivant bougeait le bras un pieu à la main vers son cœur… J’entendais d’autres sorciers arrivés, mais je ne les entendais plus vraiment… Je m’agenouillais alors qu’elle avait les yeux clos, comme si elle dormait… J’attrapais cette main qui s’approchait dangereusement de sa poitrine et je la brisais en morceau dans la mienne avant de lui planté le pieux en plein dans le sternum, histoire de le faire souffrir… Je prenais le visage de la femme entre mes mains et caressais du bout des doigts ses lèvres couvertes de sang… J’entendais au loin, June se débarrasser des quelque sorciers, alors que j’entendais des pas fuir… Ces bruits me paraissaient lointains, pourtant la scène avait lieu à quelques mètres de moi. Je fixais ce visage de mes yeux bleus tristes par nature, aurais-je pu pleurer ? Impossible, mes yeux n’étaient plus aptes à verser des larmes après avoir vu autant de choses… J’avais essuyé le sang sale de sorcier qui bafoué ses lèvres et je caressais doucement sa joue… Je pense qu’a cet instant, je n’avais pas encore réalisé ce qu’il se passé ici, dans ce cimetière, l’odeur de la mort ne me dérangeait pas, j’en avais prit l’habitude, mais je ne voulais pas qu’elle meurt… Je sentais mon âme me déchirer en deux, comme si cette femme que je tenais dans mes bras voulait me la voler, ou me la reprendre plutôt… Cette nouvelle âme… C’était elle qui me l’avait donné… J’étais ailleurs, comme drogué, je tenais une femme qui sous l’emprise de veine de venus était comme un légume… Soudain elle ouvrait ses yeux, le bleu de ses yeux me traversa comme une éclaire et bleu dans le bleu, mes pupilles se dilatèrent et je laissais échappé de ma gorge sans même m’en rendre compte…

-Angel…

Mes mains sur son visage si doux… A cet instant, je réalisais ce que j’avais dans les bras, celle qui autrefois illumine ma vie, celle à qui j’avais ôté la vie… Aurai-je transformé Angel comme je l’avais fait avec June ? Je soufrais à cet instant, et pour une fois, mon visage exprimé un sentiment : la souffrance… J’avais mal, la revoir, la toucher… L’aimer… Combien de fois m’étais surpris sur notre caveau apporté une rose pour elle ? Je sentais mon âme tirer mon corps vers elle, je me sentais affaiblis peu à peu restant dans l’incapacité de détacher mon regard du sien… J’entendais le sorcier responsable de son sale état pousser son dernier souffle, est-ce l’amour qui m’avais poussé à faire souffrir à ce point ce sorcier ? Je ne pouvais pas y croire…Angel… June… L’amour…






Dernière édition par Devon C. Ayrton le Ven 10 Juin - 8:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
 
avatar



Invité






MessageSujet: Re: Retrouvailles sur un champ de bataille. - ♕ ♛- Angel - June - Devon   Sam 28 Mai - 15:22




→ Angel Skypes-Ayrton, Devon C. Ayrton & June L. Salander« Retrouvailles sur un champ de bataille. »



- Ce n’est pas vrai…

Rapidement je me retrouvais prise au piège, je sentais des mains agrippés violemment mes bras. J’aurais pu m’en débarrasser comme si s’en avait été des simples mouches, mais mon cerveau refusait, complètement dérouter par ce qu’il venait de voir. Nos regards se croisèrent, et ces quelques secondes que durèrent cet instant me parurent une éternité, si c’était le cas de le dire. Elle vint vers moi et élimina le sorcier, que j’avais à peine aperçu alors qu’il se tenait à peine à quelques centimètres de devant mes yeux, s’apprêtant à me planter un pieu dans le cœur. Mais elle fit l’erreur la plus flagrante qu’un vampire ne devait jamais commettre, c’est-à-dire boire du sang de sorcier. On ne savait jamais s’il y aurait la présence de cette plante indésirable pour notre race dans leur sang, et il valait mieux ne jamais s’y laisser tenter. J’observais cette scène, me sentant incapable de faire quelque chose, restant abasourdie sur place, alors même que les deux sorciers qui me tenaient prisonnière s’enfuirent derrière moi, effrayés par ce qu’ils avaient vus. Ils ne s’attendaient pas à ce qu’un autre vampire intervienne, apparemment, et moi non plus... Jamais cette situation ne serait arrivée, jamais un sorcier ne m’aurait attrapé aussi simplement et aussi facilement que maintenant si je ne l’avais pas vu, c’était évident. Son apparition me perturba au plus haut point. Cette femme… Elle n’était pas tout à fait un vampire. Je me rendis compte qu’on avait ce rare point commun, et si ce n’était pas moi, c’était elle la première à l’avoir été… Un être mi Sorcier, mi Vampire. J’en savais très peu sur elle, Devon n’en parlant quasiment jamais, mais je n’ignorais pas qu’elle fut autrefois une sorcière et la femme, l’épouse même, de Devon. On la croyait tous morte et enterrée, et elle se trouvait là, devant mes yeux, tombant au sol sous l’effet paralysant de la veine de Venus, comme une poupée de cire. Je ne réalisais pas encore qu’elle m’avait sauvée la vie, mais qu’importe, si ma vie avait été menacée, c’était également de sa faute.

J’aperçus Devon du coin de l’œil et je levais directement mes yeux vers lui. Un sourire sur ses lèvres, qui semblait crispé, apparut sur ses lèvres alors qu’il s’approchait de moi. L’avait-il vu ? Non, il ne pouvait pas l’ignorer ainsi s’il l’avait découverte… Je savais qu’elle le hantait toujours, comme si un glaive était au-dessus de sa tête pendant les 644 années de sa nouvelle existence. Je ne le quittais pas du regard, je n’avais aucune idée de ce que je pouvais lui dire, mais de toute façon, aucune parole, aucun mot ne voulait sortir de ma bouche… Il tourna le regard vers le sol, et l’expression de son visage m’indiqua clairement qu’il l’avait enfin vu, que ce glaive qu’il traînait depuis tous ces siècles au-dessus de sa tête était enfin tombé. Mon regard ne le suivit plus à partir de ce moment, restant fixé sur l’endroit où il se trouvait, face à moi, il y a quelques instants. Le simple fait d’imaginer la scène qui avait commencé à se dérouler quelques secondes plus tôt suffit à faire naître en moi un sentiment que je ne connaissais pas. Je n’avais jamais reçu de simples mots d’amour de la part de Devon malgré ceux que je lui disais, et j’en souffrais, sachant pertinemment qu’il pensait toujours à son épouse. Mais à présent qu’elle était là, vivante… Qu’est-ce que je ressentais, qu’est-ce ce sentiment qui était plus douloureux que la souffrance ?

D’autres sorciers arrivaient, et malgré la douleur que je ressentais au plus profond de moi, je me devais de ne pas les laisser nous approcher. J’en attrapais un, de sorte à ce que l’attention des autres n’aille pas vers Devon et Angel mais vers moi et leur pauvre camarade. J’aurais pu le réduire en poussière, mais la nécessité de tuer avait disparu de moi, et je restais à regarder les quatre sorciers devant moi, lançant des paroles menaçantes et levant en l’air leur poing munis d’un pieu que j’ignorais comme si ce n’était que du vent et qu’une brindille d’herbe, et je n’avais qu’un regard vide. Je me mis à murmurer à l’oreille de mon prisonnier, assez fort cependant pour que les autres m’entendent également.

- Vous n’êtes pas venus ici. Vous n’avez rien vu et rien entendu. Vous allez partir et oublier tout ce qui s’est passé.

Je les regardais disparaître en courant vers la sortie du cimetière, après les avoir ensorceler de deux ou trois formules magiques. Je n’osais me retourner pour voir Devonl pencher sur le corps d'Angel. J’aurais aimé m’enfuir comme ces misérables sorciers, j’aurais aimé qu’on me jette un sort pour oublié ce que j’avais vu comme j’avais fait pour nos ennemis. Mais jamais je ne l’aurais fait. Après plus d’un siècle et demi passé aux côtés du plus grand vampire, je ne pouvais me résigner à le laisser, surtout à cette femme, qu’il avait certes aimé et qu’il aime encore sûrement, mais qui était resté tout ce temps vivante alors qu’elle était prétendue morte. Pourquoi ne s’était-elle pas montrée plus tôt ? J’avais tellement de questions sans réponses dans ma tête, et qu’à priori je ne poserais jamais, sûrement parce que la vérité me faisait peur, comme les questions que je me posais sur les sentiments de Devonl à mon égard mais que je n’avais jamais posé, car même si je me doutais de la réponse, cette vérité là me faisait peur et je préférai donc me taire et continuer pleinement ma relation avec Devon tel qu’elle l’était, gardant mes inquiétudes et mes souffrances silencieuses.

J’allais finalement au devant de mes peurs et me retournais, leur faisant face, mais je restais à ma place, ne voulant pas m’approcher d’eux.




Dernière édition par June L. Salander le Lun 6 Juin - 13:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
 
avatar



Invité






MessageSujet: Re: Retrouvailles sur un champ de bataille. - ♕ ♛- Angel - June - Devon   Sam 28 Mai - 16:59



June & Devon & Angel

Retrouvailles sur un champ de bataille



Les crocs plantés dans le cou du Sorcier, Angel sentit le gout de son sang envahir petit à petit sa bouche. Une saveur exquise qui lui rappelait à quel point il était délicieux de boire ce doux liquide si vital à l’existence de tout vampire. La jeune femme ne s’autorisait que rarement ce genre d’encas. En effet, elle n’avait plus d’Âme et la Magie Noir menaçait de détruire le peu d’humanité qu’il lui restait. C’est pourquoi, elle avait cessé de tuer par plaisir, cherchant à préserver le semblant d’humanité qu’il lui restait. Les banques de sang étaient devenues alors très pratique pour Angel qui y allait régulièrement. Elle avait à sa portée une source de sang pratique et ne l’obligeant pas à tuer pour survivre. Bien entendu, il était toujours bien plus agréable de boire le sang à sa source, lorsqu’il est encore chaud, mais Angel avait appris à s’en passer.
Soudainement, le gout exquis, du sang encore chaud du Sorcier, laissa place à une sensation de brûlure intense qui surpris Angel en pleine dégustation. La jeune femme repoussa brusquement le Sorcier qui tomba à terre dans un bruit sourd. De la Veine de Vénus. Le sang du Sorcier était plein de Veine de Vénus et Angel se rendit compte de son erreur quand elle vit que Devon n’était qu’à quelques mètres d’elle. La présence de son époux la rendait vulnérable, et alors qu’elle aurait dû rapidement se remettre, elle tomba à terre, très affaiblie par la Veine de Vénus qu’elle venait d’ingurgitée. La douleur était à la limite du supportable mais Angel luttait de toutes ses forces. Elle ne désirait pas perdre connaissance, elle devait se relever et partir avant que Devon ne s’aperçoive de sa présence. Il ne devait pas la voir, c’était bien trop dangereux, autant pour lui que pour elle. Tant d’années passées à l’éviter soigneusement, à veiller sur lui tout en restant suffisamment éloignée pour ne pas compromettre sa présence et surtout ne pas représenter un danger pour l’homme qu’elle aimait. Elle se savait condamnée à ne plus pouvoir être aux côtés de son époux. Loin de lui elle était puissante, mais à ses côtés, ils devenaient l’un comme l’autre, vulnérables… N’en pouvant plus, Angel se sentit partir et le noir total se fit autour d’elle. La jeune femme pouvait distinguer quelques bruits indiquant que le combat continuait, mais bientôt se fut le silence total…

Angel ouvrit les yeux et fut aveuglée par la clarté du ciel. Ou était-elle ? Elle l’ignorait, mais elle était sûre d’une chose, rien de ce qui l’entourait n’était réel. Était-elle en train de rêver ? Peut être bien… Intriguée, la jeune femme se leva et se mit debout. Elle n’avait plus mal du tout et se sentait étrangement en sécurité dans ce lieu magnifique. Angel regarda tout autour d’elle. Un champ empli de fleurs colorées s’étendait à perte de vue. Doucement elle se mit à avancer, remarquant au passage qu’elle portait une robe blanche. Une douce brise caressa son visage et la jeune femme ferma les yeux un instant, profitant de la magie de cet instant. Elle se sentait pleine de vie, comme si elle était de nouveau totalement humaine, une pensée qui la fit sourire.
Après quelques instants de marche, Angel aperçu une silhouette au loin, une silhouette qui semblait lui rappeler quelqu’un mais elle n’aurait su dire de qui il s’agissait. Intriguée, elle se mit à avancer en direction de cette silhouette qui étrangement semblait s’éloigner. Un profond sentiment d’oppression s’empara de la jeune femme qui accéléra le pas jusqu’à ce mettre à courir. Rejoindre cette personne lui était comme vitale, elle devait la rattraper. Perdue corps et âme dans sa course, Angel ne remarqua pas que le ciel venait de s’assombrir dangereusement. Peu à peu, les fleurs colorées laissaient leur place à des marécages et des ronces. Décidant de ne pas s’y attarder, Angel n’avait qu’une idée en tête, le rattraper. Faisant abstraction des ronces déchirant sa robe et lui égratignant la peau, la jeune femme continua de courir. Plus elle se rapprochait de lui, et plus son cœur accélérait. C’était Devon, elle en était certaine et son besoin de le voir devenait vital. Il était juste là, devant elle, lui tournant le dos… Dans un dernier effort, Angel s’agrippa à son bras, le stoppant ainsi dans son cheminement. Le cœur de la jeune femme battait la chamade et son regard ne cessait de fixer la nuque du jeune homme. Ce dernier se retourna et Angel reconnu aussitôt le regard bleu glacé de son époux. Il lui adressa un tendre sourire avant de caresser doucement son visage. A ce contact si doux, Angel ferma les yeux. Elle avait si longtemps rêvé de pouvoir à nouveau partager l’un de ces moments ne serait-ce qu’une seule fois…

Angel ouvrit à nouveau les yeux, mais cette fois-ci le paysage avait à nouveau changé pour laisser sa place au cimetière dans lequel elle avait perdu connaissance. Seule une chance n’avait pas changé, le regard de Devon. Il était là, juste au dessus d’elle, lui caressant avec tendresse le visage. Il était désormais trop tard pour fuir, il l’avait vue…

- Angel…

Un frisson parcourut le corps de la jeune femme. Il ne s’était pas adressé à elle depuis si longtemps… Elle avait, en secret, caressé l’espoir de pouvoir à nouveau le prendre un jour dans ses bras, lui murmurer à quel point elle l’aimait et à présent il était là, juste en face d’elle. Allait-il lui demander pourquoi ? La jeune femme ne se sentait pas le courage de lui dire toute la vérité… Comprendrait-il que la raison qui l’avait poussée à se tenir éloignée était son désir de le protéger ? Que loin l’un de l’autre, ils ne risquaient rien, mais qu’une fois réunis ils devenaient vulnérables… Une guerre avait éclatée, et Devon ne pouvait pas se permettre d’être vulnérable. Il avait bien trop d’ennemis à affronter et c’est pour cette raison que Angel avait fait le choix de veiller sur lui en secret.

Perdue dans la contemplation du visage de Devon, Angel fut brutalement ramenée à la réalité par la douleur toujours présente, et par les bruits de pas que fit June. De toute évidence les Sorciers avaient fuis et le danger n’était plus présent. En revanche, si elle désirait se rétablir des dégâts causés par la Veine de Vénus, elle se devait de prendre ses distances avec Devon… Près de lui elle ne pouvait pas se régénérer et la Veine de Vénus continuait d’agir comme un poison dans son corps tout entier….
Une odeur particulière attira son attention, une odeur de sang, mais pas celui de n’importe qui. Alarmée, la jeune femme se redressa légèrement, non pas sans difficulté, et observa avec attention le torse de son époux. Un trou au niveau de son abdomen saigné abondement. Cette blessure ne semblait pas vouloir cicatriser comme l’aurait voulu sa nature de Vampire. Angel posa alors sa main sur la blessure, vérifiant ainsi l’ampleur des dégâts. C’était la première fois en 619 ans qu’elle approchait d’aussi près son mari, et voilà qu’ils étaient tous les deux blessés, signe que le plus raisonnables pour eux était finalement de rester loin l’un de l’autre… Une triste réalité qui déchirait Angel.

- Eloignes toi… Parvint à murmurer Angel avec difficulté.

Sans attendre la moindre réaction de la part de Devon, la jeune femme le poussa violemment, l’envoyant valser à plusieurs mètres d’elle. Le seul moyen pour qu’il cicatrise était qu’il soit loin d’elle, et bien que ce geste ne fasse qu’empirer le chagrin d'Angel, elle n’avait pas le choix. C’était ça ou le voir mourir. S’il devait la détester, cela ne ferait que faciliter les choses… Pour la jeune femme, savoir que Devonl n’était pas en danger lui suffisait.
Une fois une certaine distance établie entre eux, Angel sentit son corps se régénérer aussitôt. La Veine de Vénus disparaissait à une grande vitesse, emportant avec elle la douleur. Enfin rétablie, Angel se leva comme si jamais elle n’avait été blessée, mais garda une certaine distance vis-à-vis de Devon qui avait également cicatrisé de toutes ses blessures.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
 
avatar



Invité






MessageSujet: Re: Retrouvailles sur un champ de bataille. - ♕ ♛- Angel - June - Devon   Sam 28 Mai - 17:54

Retrouvailles sur un champ de bataille.
Angel Skypes Ayrton, June L. Salander & Devon C. Ayrton







Jamais je ne m’étais senti si fragile, comme si plus rien n’avait de sens, elle me tirait peu à peu mon âme et ce fut dans la souffrance que je sentais mes forces me quitter doucement… Je gardais le peu de forces qui me restait pour continuer de regarder ce visage qui avait si longtemps hanté mes nuits, je ne prêtais plus la moindre attention à June qui n’était pourtant pas si loin, je me surprenais à vouloir l’embrasser, mais cette idée fus chassé de mon esprit par une douleur à l’abdomen, je sentais sa main froide sur mon torse ouvert et je me rendais alors compte que je n’arrivais pas à cicatrisé, j’aurai pu avoir peur, me demander si j’allais mourir, mais la présence d'Angel me rassuré tout simplement et je ne pensais plus à la mort, après tout, n’étais-je pas déjà mort une fois ? Tout à coup elle me murmurait de m’éloigner, je fronçais les sourcils dans l’incompréhension la plus totale, je sentais ses mains se plaquer sur mes épaules et en moins de deux secondes je me retrouvais propulser dans les airs et j’atterrissais sur un tombe ou je me brisais les cotes par le choc, je gardais mes yeux ouverte, ne poussant même pas de cris de douleur, je sentais cette douleur immense de la perdre, au point que la douleur physique me paraissait minime… Pourquoi m’avait-elle fui ? Je sentais ma peau se refermé alors que j’entendais ses pas fuir en boitant, je finissais par ma relever, me retrouvant à moitié sur pied, je me mis à la suivre en titubant, j’arrivais au niveau de June, qui avait l’air de comprendre ce que moi, je ne comprenais pas… Je n’arrivais pas à comprendre toutes ses choses de la magie et j’ignorai que la magie noire faisait que nous pouvions devenir sensibles par l’approche de celle qui est, celle qui vous hante. Je l’apercevais plus loin, je sentais encore la douleur de mes os qui ne voulaient pas se remettre, alors qu’en un quart de seconde j’allais la rejoindre, je sentais June m’attraper le bras et me coller au tapis sans réelles difficultés…

Je tentais de me relever mais June fis pression sur mon abdomen pour m’empêche de partir, je lui jetais avec une agressivité comme je n’avais jamais fait usage envers elle

-Lâche moi ça ne te regardes pas !

Mais la belle June refusait de m’obéir pour la première fois… A cet instant là, je me mis à la haïr, mais ce fut très bref… J’apercevais la silhouette d'Angel s’éloigner, et je poussais un soupir de douleur, une douleur qui venait du plus profond de mon cœur… J’avais du mal à respirer tout à coups, cette douleur mentale me paralysé tout à coup, je me mis a appeler désespérément sentant que je récupérait peu à peu mes forces

–Angel ! Angel !!Angel!!!

Je sentais tout mon corps être secoué de tremblements nerveux quand finalement, mon regard croisa celui d’une femme triste, probablement une tristesse comme je ne l’avais jamais vu de toute mon existence, mis appart mon propre reflet dans un miroir… June… Ses yeux bruns brillaient parsemé d’étoiles de larmes qu’elle refoulait de toutes ses forces… A cet instant là, j’avais cessé d’appeler le retour de Angel ma souffrance était inimaginable… Mon cœur me fis souffrir à cet instant comme jamais… Je tirais doucement June vers moi, et je la serai contre moi avec une tendresse qui ne mettait pas familière… Ma respiration restée toujours secouée mais je sentais doucement la raison me revenir, je fermais mes yeux bleus avec l’espoir de les ouvrir et d’avoir dans ma vision la belle Angel… Tant de questions, et tellement rien… Pourquoi June c’était-elle interposée ?

Ce fut à cet instant, que je me rendais compte de la fragilité de mon âme blessée…






Dernière édition par Devon C. Ayrton le Ven 10 Juin - 8:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
 
avatar



Invité






MessageSujet: Re: Retrouvailles sur un champ de bataille. - ♕ ♛- Angel - June - Devon   Sam 28 Mai - 18:27




→ Angel Skypes-Ayrton, Devon C. Ayrton & June L. Salander« Retrouvailles sur un champ de bataille. »



Je regardais cette scène comme si je n'étais qu'une simple spectatrice dont les yeux ne pouvaient quitter les deux acteurs principaux. Je me voulais paraître impassible. Pourtant ce n'était qu'en apparence, car dans ma tête, dans mon coeur, dans mon corps, dans mon âme, tout semblait être sur le point d'exploser. Exploser de colère, de tristesse ou bien de jalousie, tant de sentiments me prenaient et ne voulaient plus me quitter. L'image de ces deux êtres qui se retrouvaient rester dans mes yeux et ne voulait pas disparaître, comme une image fixe, comme un film où on avait fait pause au mauvais moment. Je sus alors que ce moment-là ne me quitterai jamais, que même si je m'efforçais à l'oublier, il resterai au fond de moi, à me hanter, à me faire souffrir davantage.

Angel était bel et bien revenue, mais comment cela se faisait-il ? Elle était censée se reposer dans sa tombe. Elle avait le physique d'une vampire, le comportement d'un vampire, je l'avais bien remarqué quand elle se combattait avec les sorciers, puis elle s'était retrouvée affaiblie à cause de la Veine de Vénus... N'était-elle pas une sorcière auparavant ? Que s'était-il donc passé pour qu'elle devienne hybride et qu'elle soit restée vivante ? Alors que j'essayais de me faire une idée sur cela, le lien m'apparut aussi violemment qu'à l'instant où je vis Angel dans mon champ de vision plus tôt dans la soirée. Je savais comment Angel était morte, et elle avait absolument réagi de la même façon que moi quand Devon me mordit quand on s'était rencontrés. Ce pourquoi elle se trouvait vivante en ce moment même devant nos yeux. C'était incroyable et presque impensable sur le coup, mais quand on y réfléchissait, cela paraissait plus probable. A fur et à mesure que mes questions trouvaient leurs réponses, d'autres revenaient, comme pourquoi s'était-elle cacher aussi longtemps de son mari au lieu de le retrouver dès les premiers jours de sa nouvelle existence ? Je n'aurai peut-être jamais la réponse à celle-ci...

Je me mis à cligner des yeux, sortant de mes réflexions qui me mettait hors de moi, pour avoir juste le temps de voir Angel s'écarter de Devon, le poussant d'une force bien plus réduite d'un vampire en bonne et due forme. Le geste d'Angel ne me surprit alors pas, et me fit même plutôt plaisir. Tous les deux étaient affaiblis, et à présent j'en connaissais la cause. Ils ne pouvaient rester proches très longtemps, sous peine de voir leurs forces s'épuiser aussi vite que l'éclair. Un lien unique les unissaient, un lien que je n'aurais pu supporté avec l'être aimé. Une sorte de compassion m'envahit face à cela envers Angel, mais disparut aussitôt. Il n'y avait aucune raison que je me mette à sa place ne serait-ce qu'une seconde, cependant je comprenais la douleur et la souffrance qu'elle pouvait ressentir ainsi que Devon. D'ailleurs, en le voyant se relever avec de l'incompréhension sur le visage et tenter de s'approcher à nouveau de sa femme, je m'approchais rapidement de lui pour l'empêcher d'aller plus loin, chose dont je n'eus aucune peine à faire tellement il était faible. Il n'avait pas compris pourquoi Angel l'avait repoussé si brusquement. J'ignorais les paroles qu'ils m'adressaient et qui se montraient blessantes. Je ne pouvais pas lui céder, car il devait reprendre ses forces. Je refoulais mes larmes qui commençaient à me troubler la vue et ne lâcha pas la pression que j'exerçais sur le torse de Devon, l'obligeant à ne pas se lever entièrement. Je ne le regardais pas, préférant poser mon regard sur quelque chose au-dessus de son épaule. Au moment où je m'y attendais le moins, il me prit dans ses bras et ne me lâcha plus. Il avait dû ressentir ma tristesse, et être contre luii m'apaisa quelque peu. Déjà il reprenait des forces, je pouvais le sentir à la pression de ses bras autour de moi. Je m'écartais alors de lui, de sorte à ce que je puisse voir son visage.

- Tu comprend pourquoi il ne faut pas que vous restiez trop longtemps proches l'un de l'autre ? Est-ce que tu le comprend maintenant ?

J'avais essayé de parler d'une voix neutre. Il fallait qu'il voit les choses telles qu'elles étaient, il devait le savoir, même si ça pouvait provoquer une immense souffrance. Je le fixai, redoutant un peu sa réaction. Ce que je venais de lui annoncer n'allait certainement pas lui faire plaisir, mais ce n'était que la vérité. Son regard se déposa sur moi puis se dirigea vers Angel, puis de nouveau sur moi. Il nous regarda à tour de rôle pendant un certain temps. J'abaissais mes yeux sur mes mains, encore posées sur son torse. Je sentais la présence d'Angel derrière moi, ainsi que son regard. Je le sentais dans mon dos, mais je restais près de Devon, n'osant sourciller, n'osant lever la tête, n'osant dire une parole de plus.




Dernière édition par June L. Salander le Lun 6 Juin - 13:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
 
avatar



Invité






MessageSujet: Re: Retrouvailles sur un champ de bataille. - ♕ ♛- Angel - June - Devon   Sam 28 Mai - 18:40



June & Devon & Angel

Retrouvailles sur un champ de bataille



Pendant plus de 600 ans, Angel était parvenue à garder une certaine distance avec Devon. Elle avait su veiller sur lui sans éveiller son intérêt, et voilà qu’en une nuit tout était en train de basculer. Elle avait déjà tellement souffert de devoir rester cachée, mais en faisant cela, elle avait préservé Devon de la souffrance qu’elle avait enduré en ne pouvant pas être à ses côtés. De cette façon, aucun choix ne s’était imposé à lui, il n’avait pas eu à choisir entre le danger que représentait le fait d’être avec Angel, ou la déchirure d’accepter de rester loin l’un de l’autre. Ce choix elle l’avait fait pour eux deux, épargnant ainsi un grand nombre de souffrance. Angel avait passé de longs moments à se demander si rester cachée était une bonne idée, elle avait mesuré le pour et le contre, et finalement le contre l’avait largement remporté. Tout dire à Devon aurait voulu dire lui exposer une dure réalité. En la tuant il avait fait d’elle un être sanguinaire et dépourvue d’âme. Angel le connaissait suffisamment pour savoir que jamais il ne se serait pardonné une telle chose et dans tous les cas, être ensemble restait une chose bien trop dangereuse, pour lui comme pour elle, surtout en temps de guerre. Angel était le point faible de Devon, son Talon d’Achille, tout comme il en était de même dans le cas inverse.
A présent, Angel devait affronter une réalité tout autre. Devon savait qu’elle était vivante, ce qui allait considérablement compliquer les choses. Elle pouvait lui tourner le dos pour finalement disparaître à jamais, mais elle savait son mari suffisamment persévérant pour s’entêter à la chercher éternellement. Pourtant cette option aurait été tellement plus simple… Elle éviterait de longues explications avec les complications qui s’en suivraient. Et puis voir partir Angel arrangerait probablement June qui se ferait une joie de consoler Devon… Une fois de plus, elle se retrouvait face à un choix, celui de disparaître à nouveau de la vie de Devon s’en laisser la moindre trace, ou lui faire face et tout lui raconter.

Perdue dans ses songes, Angel fut ramenée à la réalité lorsqu’elle entendit des bruits de pas à plusieurs mètres derrière elle. En regardant derrière elle, elle vit Devon tenter de la rattraper mais stopper dans son élan par June. Angel s’éloigna davantage pour laisser le temps à son époux de reprendre contenance, et surtout pour laisser le temps à son corps de cicatriser. A ce moment là, la voix de Devon parvint jusqu’à elle, il criait, l’appelait… Sa voix était emplit d’un profond désespoir qui bouleversa Angel. Cette dernière se retourna sur elle-même pour voir Devon serrer June dans ses bras. De là ou elle se tenait, elle eut aucun mal à entendre les mots que la jeune femme prononça. June avait compris le danger que cela représentait pour Angel et Devon d’être près l’un de l’autre. Séparés ils demeuraient invincibles, mais ensembles ils devenaient vulnérables.

A quelques mètres de Devon et June, Angel hésitait de plus en plus quant au comportement à adopter. Devait-elle tout simplement partir et s’effacer ? A priori son mari avait tout le réconfort nécessaire dans les bras de June… Pourquoi s’imposer et tenter d’expliquer le pourquoi du comment ? Elle n’avait plus d’âme et seuls ses souvenirs lui rappelaient l’amour qu’elle avait pu ressentir pour Devon. Elle tenait suffisamment à lui pour veiller à ce que rien ne lui arrive, mais à présent elle désirait qu’il soit heureux, même si pour cela il devait la rayer de sa vie et se consacrer uniquement à June. Cette dernière avait l’air très attachée et à son regard il était évident qu’elle l’aimait. Angel ne savait trop si elle devait la considérait comme une pseudo rival. Après tout elle ne la connaissait pas vraiment et en réalité elle se moquait de cette Hybride un peu trop sûre d’elle à son gout. Elle était jeune, manquant cruellement d’expérience et surtout insignifiante au regard d’Angel qui ne se préoccupait pas d’elle.

Après un moment d’hésitation, Angel se décida à faire un choix, celui de dire la vérité à Devon. Il était son mari, elle avait passé les plus belles années de sa vie à ses côtés, et elle lui devait une explication. C’était la moindre des choses, car partir comme une voleuse aurait été la pire des trahisons. Angel avait beau ne plus éprouver de scrupule, Devon était et resterait une personne vitale pour elle. Le destin s’acharnait peut être à les séparer, mais à présent l’heure de la vérité avait sonnée.
En silence, et après s’être assurée que Devon était totalement guéri de ses blessures, Angel s’approcha doucement de lui, ignorant la présence de June mais gardant une certaine distance.

- Elle a raison Devon… On ne peut pas s’approcher l’un de l’autre sans devenir vulnérables… Rien qu’en étant là je te mets en danger…

Angel ignorait la façon dont Devon allait réagir. Peut être allait-il la haïr de lui avoir laissé croire qu’elle était morte durant toutes ces années… Si tel était le cas, alors elle l’accepterait et ça simplifierait les choses. En colère, il l’oublierait, la rayerai de sa vie et elle s’effacerait à nouveau pour continuer de veiller sur lui dans l’ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
 
avatar



Invité






MessageSujet: Re: Retrouvailles sur un champ de bataille. - ♕ ♛- Angel - June - Devon   Lun 30 Mai - 14:37

Retrouvailles sur un champ de bataille.
Angel Skypes Ayrton, June L. Salander & Devon C. Ayrton






Non, à vrai dire je ne comprenais rien, la douleur m’accablait, me paralysé tout entier, ma douleur physique n’était rien, j’étais mort un bon nombre de fois sans pouvoir mourir, la douleur n’était plus rien, moi qui pensais être intouchable, j’étais frappé en plein cœur par l’amour, un sentiment immonde qui n’avait pitié d’aucune âme… Angel, elle était là, depuis tout ce temps, après avoir tué ma femme, j’allais d’infidélité en infidélité, notre amour n’était qu’un vulgaire tas de poussière, il était anéanti, il m’anéantissait, je sentais June qui me retenait, je sentais sa douleur, mais je savais qu’elle ne pouvait souffrir autant que moi… Pourquoi le malheur s’en prend t’il toujours aux même ? Qu’avais-je fait du temps de mon humanité pour être victime de cette machination ? Quel péché avais-je pu faire, moi qui avais élevé ma famille si haut dans la société, oui j’avais toujours essayé de marcher droit, et puis ils m’ont tué… Elle m’a ramené, et aujourd’hui je suis là… Je suis mourant d’amour, la victime de mon propre cœur, j’avais renié tous sentiments tellement longtemps, agis comme une âme en peine qui s’en prend à tout ce qu’il y à autour, je m’étais enfermé dans une spirale auto destructrice avant de finalement remonter la pente, et puis finalement aujourd’hui, je me rendais compte à quel point j’étais fort et faible, elles me rendaient faible, je regrettais ma place dans ce cimetière, je n’aurais jamais du me relever de ma tombe, Angel, que le diable veuille bien de nous… Je croisais enfin les yeux de June, elle avait peur, je ne vis dans son regard, je sentais mon abdomen se refermer pour de bon, June baissa le regard gardant ses mains sur mon torse ensanglanté, je levais mes yeux vers Angel qui était là, je voulais me crever les yeux et ne jamais souffrir de la sorte, elle m’annonça que nous ne pouvions rester ensemble sans devenir vulnérable, je sentais la colère me parcourir dans les veines et je ne pus me contrôler en deux fraction de seconde je m’étais libéré des bras de la jeune Salander, et je plaquais mon épouse sur une croix, mon visage se transforma sous la colère, c’était de sa faute tout ça ! A cause de sa magie ! A cause d’elle, c’était de sa faute si nous étions maudits ! Que nous ne pouvions plus vivre ensemble, c’était de sa faute que j’étais un monstre depuis 620 ans… Elle gardait son calme, elle avait raison, je ne serai jamais capable de lui faire du mal à nouveau, c’était comme si elle le savait, comme si elle me connaissait encore, finalement plongeant mes yeux bleus dans les siens, mon regard redevins plus humain, mes mains serrées autour de sa taille, j’aurai pu casser les coté d’une humaine avec la force qui crispait mes doigts, je ne réalisais pas vraiment ce qu’il se passait, tout cela me semblait tellement irréel… Je me sentais vraiment différent auprès d’elle, je me sentais d’avantage humain, une sensation que je n’avais pas ressentis depuis bien longtemps, je laissais ma tête tomber sur son épaules et je fermais les yeux, je sentais l’odeur de ma douce femme, je savais que je me faisais souffrir d’avantage à la prenant ainsi dans mes bras, que probablement ne la reverrai-je que très rarement, me fuyant comme la peste pour nous protéger l’un de l’autre, un amour destructif sans fin, je serai toujours là à la chercher, et elle sera toujours prête à fuir, mais si elle voulait fuir pourquoi rester là, à Wisteria Falls ? Elle savait que c’était ici que je vivais non ? Toutes ses questions sans réponses dans ma tête impossibles à poser… Je caressais du bout des lèvres son cou que j’avais jadis mordu sans scrupule et délaissé pour morte, des souvenirs qui me torturaient, je me souvenir de chaque gouttes de son sang dans ma bouche et de ses larmes sur ses joues, je voulais qu’elle arrête de pleurer dans mes cauchemars et maintenant elle était là, contre moi, je pouvais entendre son petit cœur à demi mort battre dans sa poitrine… Je voulais qu’on m’achève, que June prenne pitié de moi et me poignarde d’un pieu en plein cœur qu’on en finisse…

-Ne pars plus… Angel… Reste avec moi…

J’étais à deux doigts d’emprunter un ton suppliant, mais je n’y parvenais pas, la fierté, je desserrais la pression autour de sa taille, lui facilitant grandement la respiration, je relevais ma tête de son épaule, j’aurai fait n’importe quoi pour qu’elle reste à jamais auprès de moi, que plus jamais nous ne soyons séparé, qu’importait le reste ? Désormais nous pouvions rester unis pour toujours… Je me fichais d’être faible, à vrai dire probablement ne me rendais-je pas compte du danger que je pouvais courir à rester avec elle, je ne me rendais pas compte ou tout simplement ne voulais pas voir cette menace que représente notre amour sur nos vies… Je tournais mon regard vers June qui était resté dos à nous, j’avais réussit à combler une bonne partie de mes douleurs grâce à June, elle était trop gentille pour être une vampire, et c’était un fait qu’elle pouvait supporter mes douleurs et les siennes à la fois, je songeais que je l’avais horriblement mal traité, que je n’avais pas été à le hauteur de ce qu’elle m’avait donné, et je ne pouvais pas oublier dans ses bras que Angel était celle qui fut ma femme, celle qui possédait mon cœur depuis six siècle ; et je ne pouvais dans ceux d’Angel, oublier que c’était June qui durant toutes ses années avait pensé mes douleurs et qu’elle avait pu entrevoir mon cœur… Je savais que June écoutait ce qu’il se passait entre nous deux, je pouvais deviner cette larme qui coule le long de sa joue, une petite larme que la belle June n’avais su retenir, je ne la voyais pas, mais je la devinais sans peine… Je murmurai après mettre laisser allé à mes désirs en embrassant la douce Angel du bout des lèvres, je sentais tout mon corps trembler d’émotion, je n’étais plus dans un monde réel, je ne voulais plus jamais me réveiller, mes mains n’osant monter sur sa poitrine, le flash de son meurtre me frappait sans cesse et je reculai de son visage pâle…

-J’ai mal…







Dernière édition par Devon C. Ayrton le Ven 10 Juin - 8:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
 
avatar



Invité






MessageSujet: Re: Retrouvailles sur un champ de bataille. - ♕ ♛- Angel - June - Devon   Lun 30 Mai - 18:42




→ Angel Skypes-Ayrton, Devon C. Ayrton & June L. Salander« Retrouvailles sur un champ de bataille. »



Il y a des moments où on espère, en vain. Cet espoir peut durer moins d'une journée, ou au contraire plus d'un siècle. Tout le monde, au moins une fois dans sa vie, a ressenti l'espace d'un instant cet espoir qui vous fait pousser des ailes, qui vous semble comme un cadeau du ciel, qui fait de vous une personne qui pourrait déplacer des montagnes. Cet espoir nous donne une poussée d'adrénaline tellement intense qu'on se sent fort, et surtout invulnérable, un sentiment de puissance au point qu'aucun obstacle ne pourra vous détourner de votre but, quel qu'il soit. Malheureusement, mon espoir de connaître un jour un peu d'amour de la part de l'homme pour qui j'ai tout donné se trouva réduit en miettes. Cet espoir qui nous donne l'impression de pouvoir décrocher la lune, m’anéantis au point que maintenant, j'avais l'impression d'être brûler de toutes parts par le feu qui se trouvait au centre de la Terre. Ma vie avait toujours été ainsi, j'avançais d'un pas, mais je reculais de deux. Malgré cela, j'avançais encore, pour encore mieux reculer. Cette fois-ci, je m'effondrais totalement sur place, ne supportant plus un poids devenu bien trop lourd et donc insoutenable. A quoi bon espérer, à quoi bon faire des efforts, si le résultat n'a en aucun point changé, qu'il est toujours le même qu'auparavant ? La réalité m'éclata en pleine face et m'atteignit directement au coeur, sans que je puisse faire le moindre geste pour esquiver. Qui étais-je au juste pour Devon ? Une roue de secours ? Quelqu'un en qui il avait trouvé le confort et le réconfort nécessaire quand il en avait besoin ? Une arme pour la guerre qui venait d'être déclaré ? Je ne me doutais pas qu'il m'appréciait, car il n'était pas du genre à garder auprès de lui quelqu'un qu'il n'appréciait guère, mais dans quel sens m'appréciait-il au juste ? Avec quel intensité se mesurait cela ? Il aimait sa femme, il l'aime toujours. A présent qu'on la savait vivante, nul doute ferait qu'il l'aimerait jusqu'à la fin des temps. Je pensais qu'avec le temps, Devon aurait voulu démarré une nouvelle vie, avec de nouveaux repères, qu'il se serait faite à l'idée qu'elle était morte, mais ce n'était plus le cas, Angel avait resurgit de nulle part. J'affrontais la réalité telle que je ne l'avais jamais fait jusqu'alors dans ma vie.

J'aurais très bien pu partir loin d'ici, les laisser rien tous les deux, sachant qu'aucun d'entre eux ne me suivraient. J'aurais très bien pu m’énerver, prendre les pieux qui m'entouraient laissés par les sorciers et faire un massacre. J'aurais très bien pu éclater en sanglots, laissant la tristesse me submerger au point que je ne pouvais la contrôler. Mais je ne fis rien de tout cela, je préférais ne rien faire que je puisse regretter après et il valait mieux garder le peu de dignité et de fierté qui me restait. Cependant, je n'avais pas la force de les voir ainsi, de voir Devon être complètement dévoué à cette femme. Je ne pus entendre ces paroles qu'il lui donnait, je ne pus voir ses mains toucher sa peau délicatement une seconde de plus de ce que je venais d'entendre et de voir. Il ne lui en voulait à peine de s'être cacher de lui pendant tous ces siècles. Une part de moi admirait la bravoure d'Angel, d'avoir tenu tout ce temps à ne pas être proche de son mari. Cependant, je n'aurais pas agi comme elle, je n'aurais pas pu cacher toute cette vérité, que ce soit pour moi-même ou Devon. Pourquoi l'avait-elle donc fait, au juste ? J'essayais de me mettre à sa place, sans comprendre en vain son geste de rester dans l'ombre de son mari. Ils auraient sans doute moins souffert à partager cette dure destinée qui leur été réservé.

Un bout d'un instant, la colère s'accentue dans mon être et je n'arrivais plus à penser avec exactitude. Cette même colère, mêlée à ma souffrance refaisant surface, je me penchais légèrement en avant et leur criait, d'une voix brouillée par ma tristesse grandissante :

- Pourquoi ?!

Je ne désirais pas de réponse, et je savais que je n'en aurais aucune. Je ne les regardais plus, je ne pouvais plus les regarder, leur vue me procurait le plus grand mal. J'avais l'intention de me réfugier un peu plus loin, tout en restant dans le cimetière. Il fallait juste qu'ils se trouvent hors de ma vue, et moi hors de leur vue. Je n'aimais pas qu'on me voit en prise de faiblesse, et c'était ce qui se passait. Je rassemblait le peu de forces qui me restait, le reste n'ayant abandonnés, et courut vers une tombe sur-élevée, abritant toute une famille. Je ne fis cependant pas attention à la statue des morts, pourtant imposante, et fonça en plein dedans dans ma précipitation. Tenant ma tête à une main, je lâchais dans un murmure un flot de jurons et prit refuge derrière la tombe de la famille nombreuse, essayant de contrôler les tremblements qui me saisissaient et qui ne me quittaient plus. Pendant que ma peau se reformait, je m'asseyais, dos à la pierre tombale, écoutant à présent le silence qui s'était installé. Je pouvais sentir leur présence, ils étaient toujours là, mais l'absence de leurs corps sous mes yeux me calma un peu. Je fermais alors les yeux, essayant alors de me remettre les idées en place.




Dernière édition par June L. Salander le Lun 6 Juin - 13:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
 
avatar



Invité






MessageSujet: Re: Retrouvailles sur un champ de bataille. - ♕ ♛- Angel - June - Devon   Sam 4 Juin - 11:22



June & Devon & Angel

Retrouvailles sur un champ de bataille


Face à Devon, Angel faisait face au choix qu’elle avait dû faire il y a plus de 600 ans de ça. De l’eau avait coulé sous les ponts, mais elle se souvenait encore de la fameuse nuit où il avait fait d’elle un Vampire sans le vouloir. Bien entendu, à son réveil elle avait cherché à retrouver son mari, mais elle avait rapidement compris que plus rien ne serait comme avant. Pour commencer, elle avait perdu son âme en le sacrifiant pour sauver Devon. Sans âme elle n’était plus capable d’aimer. Montrer à Devon ce qu’elle était devenue avait été sa toute première crainte. Elle avait beau savoir qu’il l’accepterait, Angel ne voulait pas qu’il voit le monstre qu’elle était devenue. Pendant plusieurs mois, elle l’avait suivi, se demandant comment lui annoncer qu’elle était vivante mais qu’elle n’avait plus d’âme. Comment continuer à aimer une personne qui ne le pouvait plus ? Angel avait beau ne plus aimer, ses souvenirs de son amour pour Devon ne cessaient de la hanter. Etre avec lui apparaissait alors comme une nécessité absolue et un besoin inconditionnel. De longs mois durant, Angel avait hésité à se montrer, à dévoiler son existence et ainsi guérir cette souffrance visible dans le regard du jeune homme. Elle avait envisagé toutes les possibilités, allant même à se dire que si nécessaire elle ne dirait rien à Devon au sujet de son âme et ferait en sorte d’éprouver à nouveau cet amour qu’elle avait eu pour lui.

Finalement, Angel avait pris la décision d’aller au-delà de ses craintes. Une nuit, alors que Devon était tranquillement installé dans un bar, elle s’était finalement approchée de lui qui lui tournait le dos. Elle était à quelques mètres de lui quand une femme blonde et pulpeuse l’avait devancée pour venir se lover contre son mari. Devant cette scène, Angel s’était arrêtée, avait attendu quelques minutes pour finalement partir. Cette première tentative avec marqué le début de beaucoup d’autres. Chacune d’elle avait été abandonnée en cours de route pour des raisons multiples et diverses. Finalement, elle avait compris que malgré tout, jamais elle ne pourrait être auprès de Devon. Elle n’avait plus d’âme et c’était bien trop dangereux. Elle s’était rendue compte du danger lorsqu’une nuit elle avait suivi son mari dans des ruelles sombres. Il avait été attaqué par une bande de Sorciers et Angel s’en était mêlé en restant dans l’ombre. Jeune Hybride, elle avait été blessée, mais au lieu de rapidement cicatriser elle était tombée à terre sans comprendre ce qui lui arrivait. Elle avait souffert comme jamais, sentant que la vie était en train de la quitter petit à petit. Allongée dans la pénombre à quelques mètres de Devon qui se battait, elle allait mourir sans avoir pu le revoir une dernière fois. Son immortalité l’avait subitement abandonnée…. Finalement, les bruits de combat avaient cessés et Devon était parti. Croyant qu’elle allait mourir, Angel fut surprise de constater que ses blessures commençaient à cicatriser. Loin de Devon, elle refaisait surface, redevenant à nouveau immortelle… Suite à cette révélation, Angel avait définitivement laissé tomber. Cette révélation avait bien faillit lui couter la vie et aurait pu couter celle de son époux. C’est donc à ce moment là qu’elle décida qu’il était préférable qu’il ne sache jamais la vérité…

Perdue dans le fil de ses songes, Angel fut rapidement ramenée à la réalité lorsque Devon la plaqua brutalement sur la croix d’une pierre tombale du cimetière. Il était en colère, elle pouvait le sentir. Elle était responsable de tout ceci. Son amour l’avait poussée à vouloir sauver Devon de la mort, et finalement elle l’avait voué à une vie emplie de haine et de colère. Malheureusement, elle n’avait pas prévu ce qu’il se passerait, mais le regrettait-elle vraiment ? Malgré tout, Devon était en vie, et même si rien n’était simple, il était là, vivant et tout près d’Angel. La jeune femme plongea son regard dans celui de son époux et ne dis rien. Elle avait confiance en Devon et savait qu’il ne lui ferait pas le moindre mal, il avait juste besoin de laisser aller sa colère. Le regard du jeune homme se fit alors plus doux et la colère laissa place au chagrin. Finalement, il se laissa aller en laissant tomber sa tête sur l’épaule de la jeune femme. Un sentiment de colère s’empara d’Angel qui était tout simplement incapable de ressentir la moindre émotion. Elle aurait aimé lui dire qu’elle l’aimait, qu’elle était désolée, mais elle ne ressentait plus rien de tout ceci. Devon était là, dans ses bras, et la seule chose qu’elle fut capable de faire fut de glisser ses bras autour de sa nuque avant de passer une main dans ses cheveux et de le serrer un peu plus contre elle. Elle n’était plus capable de l’aimer, mais le rejeter était tout simplement impossible. Il était un part d’elle-même et elle était liée à lui. Angel senti la douceur des lèvres de son époux glisser le long de son cou et une fois de plus elle dû admettre à regret qu’elle ne ressentait pas la moindre émotion ni le moindre frisson… Elle était une sorte de coquille vide, incapable de ressentir quoi que ce soit…


« Ne pars plus… Angel… Reste avec moi… »

Que répondre à cela ? Devon était d’un tempérament suffisamment têtu pour s’obstiner sur une voie bien trop dangereuse. Angel le connaissait trop bien mais ne pouvait pas laisser une telle situation évoluer dans le mauvais sens. Elle refusait d’être aux côtés de son mari si c’était pour le rendre malheureux…. Devon déposa un baiser sur ses lèvres puis s’éloigna légèrement d’elle. Angel pouvait lire sur son visage à quel point il souffrait et elle comprit ce qu’il lui restait à faire.

- On ne plus être ensemble… C’est trop dangereux et avec moi tu seras malheureux. Je n’ai plus d’âme et je ne suis plus en mesure de t’offrir ce dont tu as besoin.

Il était difficile pour Angel de mettre définitivement un terme à son histoire avec Devon, mais il le fallait. A présent qu’il savait qu’elle était vivante, elle devait l’aider à tourner la page, à passer à autre chose pour qu’il puisse être à nouveau heureux.

- Toi et moi on est liés et on le sera toujours. Seulement je veux que tu sois heureux, même si ça signifie que tu dois l’être avec une autre.

June était partie, trop bouleversée par ce qu’il venait de se passer, et même si Angel voyait en elle qu’une petite arrogante, elle était certaine d’une chose, de l’amour qu’elle éprouvait à l’égard de Devon.

- Et puis je ne serais jamais loin, je continuerais de garder un œil sur toi, je te connais trop bien pour savoir à quel point tu peux t’attirer des ennuis. Ajouta Angel avec un petit sourire. Nos chemins seront amenés à se croiser à nouveau, j'en suis certaine.

Angel s'approcha de Devon et déposa un baiser sur les lèvres du jeune homme. Un baiser voulant dire beaucoup de chose, aussi chaste qu'il puisse être. C'était sa façon à elle de lui dire au revoir et de mettre un terme sur une histoire qui aura duré plus de 600 ans.

- Tu devrais la rejoindre... Ajouta Angel en désignant l'endroit ou se trouvait à présent June.

Angel adressa un dernier sourire à Devon puis s'en alla.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
 
avatar



Invité






MessageSujet: Re: Retrouvailles sur un champ de bataille. - ♕ ♛- Angel - June - Devon   Ven 10 Juin - 8:49

Retrouvailles sur un champ de bataille.
Angel Skypes Ayrton, June L. Salander & Devon C. Ayrton






Je sentais les lèvres d’Angel sur les miennes, son discourt me poignardait mais je fis comme si de rien n’était, je me doutais bien que rien ne serais jamais comme avant, elle ne m’aimait plus, sinon elle serait revenue bien avant, mais pourquoi maintenant ? Je sentais qu’elle voulait me détruire un peu plus, mais je ne la laisserais pas faire… Je ne pouvais pas laisser cette femme me détruire encore, c’était par sa faute que j’étais encore ici, et elle voulait encore me détruire, je ne pouvais pas la laisser faire ça… Je ne témoignais plus rien, j’étais bien plus en colère qu’amoureux à cet instant, elle m’embrasser, je lui disais adieux, je la laissais partir sans regret, peut être celui de ne pas l’avoir tué… Moi qui avais tellement regretté d’avoir causé sa mort, elle était encore là… Elle méritait de mourir pour m’avoir laissé ainsi ! Je regrettais alors la période où j’ignorais qu’elle était encore en vie… Pourquoi Wisteria Falls ? Arriverai-je à vivre dans cette ville tout en sachant qu’elle était ici ? Je ne voulais pas qu’elle me détruise encore, qu’elle fasse de moi son pantin… Je me réveillais tout doucement, comme si je me réveiller après avoir bu dix pacs de bière, j’étais dans un état complètement second, fragile, inutile… Je l’observais s’éloigner, et c’était alors que tel un animal terrifié, mon cœur se recroquevilla et se ferma au monde… Plus rien, je ne voulais plus rien ressentir, ni regret, ni amour, ni peine, ni souffrance… Je n’agirai désormais libre du dictat de mon cœur, je le bannissais à tout jamais du control de ma vie, je chassais mes sentiments qui m’ont toujours trahis… Angel… Tu ne pouvais pas me faire plus de mal que ce soir là… Toutes les douleurs de mon existence ne ce résume qu’en un nom, le tien… Je n’avais pas le droit d’être heureux, je n’avais pas le droit d’avoir une vie, je n’avais le droit qu’à être détruit par tout ce que j’aime, je n’avais pas d’autre choix que de me laisser emporter par l’obscurité, et tué, car c’était pour cela que j’avais été crée… Je détruirais tout, je tuerais les sorciers jusqu’au dernier, je brulerai les maisons, tuerais des enfants, car ainsi était ma destinée, être eu service du mal… Car moi, Devon Camill Ayrton, j’étais le mal.

Sa gentillesse dans ses mots, du poison dans mes veines ! Angel, ta pitié je n’en voulais pas… Non, je ne voulais rien d’elle… Plus rien… Mon cœur avait cessé d’aimer à l’instant où mes lèvres ont touchaient les tiennes… Je me retournais alors, June avait disparue de mon champ de vision mais je savais où elle était car je pouvais la sentir trembler… Je marchais alors, traversant le cimetière, écrasant les cadavres des sorciers, je ne prenais pas même la peine de faire le ménage j’y enverrai quelqu’un une fois rentré au château, tout ce que je voulais, c’était rentrer, boire et m’endormir si je le pouvais… Je marchais puis je m’arrêtais pour tourner mon regard vers June qui était assise sur cette pierre tombale à quelque mètres de moi, me fixant de ses yeux bruns, j’avais l’impression de voir deux petite étoiles qui me fixaient tellement des yeux étaient emplis de larmes mal ravalées… Je la fixais quelques secondes interminables… Puis je me retournais pour poursuivre mon chemin, l’abandonnant ici avec mon cœur parmi ses dépouilles de nos ennemis… Ils avaient perdu la vie, j’avais perdu l’humanité… Je restais seul, debout marchant en équilibre sur un fil suspendu entre deux montagnes au dessus d’un précipice plein de crocodile et en plus de ça, les yeux bandés… Et je traversais le fil qui au long des jours devenait si fin que je ne le sentais même plus sous mes pieds… J’entendais les pas de June me suivre puis me rattraper, elle n’osa me toucher, je gardais le visage grave comme un petit soldat partant au front, le cerveau vide de toutes pensées, elle me fixait je le savais mais je n’avais rien dit, car je nous avais blessés, tout deux souffrions et Angel… J’étais sur qu’elle s’en fichais pas mal, comme depuis 600 ans… Je préférais ne plus y changer et me noyer dans ce qu’on appel, un réconfort au chagrin… Je ne montrais pas ma douleur, mais je savais que June le devinait parfaitement… Alors nous rentrions dans le silence qui avait précédé notre arrivée…


RIP



hj: désolé c'est un peu nul^^
Revenir en haut Aller en bas

 



Contenu sponsorisé






MessageSujet: Re: Retrouvailles sur un champ de bataille. - ♕ ♛- Angel - June - Devon   

Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvailles sur un champ de bataille. - ♕ ♛- Angel - June - Devon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  La Légende † :: ☜ The Obscure Forest ☞ :: ✖ Le cimetière-
Sauter vers: